Retour à la liste

Chauves-souris : le bilan 2020 du suivi des sites estivaux

Comme chaque été, les chiroptérologues de la SHNA-OFAB, accompagnés de bénévoles, réalisent un suivi des sites estivaux des chauves-souris en Bourgogne (hors données saisies dans E-Observations).

Colonie de Grands murins (Myotis myotis) dans le grenier d'une église vers la forêt de Cîteaux (21) © L. LEPRÊTRE

Les espèces observées et les sites suivis

Au total, 93 sites, répartis sur 44 communes, ont été suivis ou découverts, dont 63 étaient des colonies de mise bas.

Sur ces différents sites, 9 798 individus, de 9 espèces, ont été comptabilisés. Les espèces les plus observées étaient : le Grand murin (Myotis myotis) avec 4 388 individus, le Murin à oreilles échancrées (Myotis emarginatus) avec 2 231 individus, le Petit rhinolophe (Rhinolophus hipposideros) avec 1 120 individus, le Grand rhinolophe (Rhinolophus ferrumequinum) avec 522 individus et 502 individus de Pipistrelles indéterminées (Pipistrellus sp.).

Répartition des colonies de chauves-souris suivies et découvertes en 2020 (BBF 2020)
Les faits marquants

Le suivi des sites estivaux réserve toujours des surprises !

À Saint-Hilaire-en-Morvan (58), une colonie de 160 Grands murins (Myotis myotis) a été découverte. Après un petit brin de "ménage" (évacuation de 250 kg de guano), une bâche tendue a été installée. Ce site est, depuis cette découverte, un refuge pour les chauves-souris.

Une cave d'Autun (21) héberge depuis plusieurs années une colonie de cette espèce. Cet été, 900 individus (adultes et jeunes compris) ont été comptés : un effectif en nette augmentation !

À Crécey-sur-Tille (21), 233 Murins à oreilles échancrées (Myotis emarginatus) (adultes et jeunes compris) ont été comtablisés lors d’un SOS. Une colonie de mise bas de Petit rhinolophe (Rhinolophus hipposideros) se trouvait sur le mur voisin. Ce site est également devenu un refuge pour les chauves-souris.

Colonie de Murin à oreilles échancrées découverte à Crécey-sur-Tille (21) © P. HUREAU

Cet été, une bénévole a trouvé une colonie comprenant une centaine de Murins à oreilles échancrées (Myotis emarginatus) dans le centre ville de Châtillon-en-Bazois (58).

Cette espèce semble plutôt bien se porter en Bourgogne puisque cinq colonies de mise bas ont été découvertes au cours de ce suivi. Toutefois, une forte mortalité de cette espèce a été constatée sur une colonie située en Côte d'Or.

De plus, plusieurs colonies de Murins de Daubenton (Myotis daubentonii) et de Barbastelle d'Europe (Barbastella barbastellus) ont été observées par un bénévole, respectivement sous des ponts et entre des poutres, en Côte d'Or.

Une colonie de huit Murins de Daubenton, installée sous un pont à Pellerey (21) © T. TRICONE
Les observateurs·trices

47 bénévoles ont participé aux suivis (hors personnes ayant saisi sur E-Observations).

Un grand merci à tous et toutes !

BARDONNEAU N., BARRAL T., BRISORGUEIL S., BURLOTTE E., CARTIER A., CARTIER F., CHOKOMIAN S., CONVERT J., CONVERT N., CUISINIER F., DANEL D., DELAPLACE C., DELSALLE L., DUMONT V., DUPARFAIT P., FAURE C., FRANCOIS B., Frère MARTIN, GIRAULT D., GNAGNI R., GONTHIER S., GRUET L., HUREAU P., INCONNU, JOUVE L., LAMIRAULT S., LAVOIGNAT R., LECHABLE T., LEMOINE C., LEON de TREVERRET M., LEPRETRE L., LEPRETRE S., LERAT D., LOUIS V., MARCHAND D., MEYER P-J., MONIOT J.-F., PECQUEUX K., PERREAUT S., PONS E., ROLLET S., SAINGERY G., TALBOT M., THOMAS O., TRICONE T., VERRAES D., VINET O. et F., VOISIN G., VUILLAUME B., ZIADE M.