Retour à la liste

Mai 2021

Nouveau : un autocollant pour protéger la faune des collisions

Ensemble, informons sur l’impact de la circulation routière sur la faune !

Sensibiliser les citoyens et les automobilistes

La faune, aussi bien les mammifères, les oiseaux que les amphibiens, subit fortement la circulation routière. Les collisions sont fréquentes ! En Bourgogne, 5 818 observations de Mammifères morts sur les routes ont à ce jour été saisies sur la Bourgogne Base Fauna (BBF). Cette pression constante exercée par les axes routiers sur la faune sauvage et ses habitats peut être limitée par des choix judicieux de tracés, des aménagements sécurisant mais aussi une gestion des routes et de leur environnement proche.

Pour sensibiliser à cette problématique, la SHNA-OFAB vient de réaliser un autocollant, à fixer à l’arrière des voitures. Pour recevoir gratuitement un autocollant, vous pouvez envoyer une enveloppe timbrée à l’adresse suivante : SHNA, Maison du Parc, 58230 Saint-Brisson. Pour plus d’informations, contactez-nous.

Un programme pour mieux connaître l’impact des infrastructures routières

Cet autocollant a été réalisé dans le cadre d'une action en cours visant à évaluer l’impact des infrastructures routières sur la faune. Un lien est établi avec le projet similaire du CEREMA à l’échelle régionale. L’action de la SHNA-OFAB portera davantage sur l’identification des points noirs à l’échelle locale, une collecte de données de terrain en lien avec les sciences participatives ainsi que la mobilisation des services des routes des départements bourguignons.

À terme, des mesures ciblées pourront être mises en place pour restaurer les continuités écologiques et protéger la faune. La création de passages à faune serait une option. Ils peuvent être installés pour la grande faune (pont au-dessus des infrastructures) ou pour la petite faune (sous les infrastructures). Ils aideront les mammifères mais aussi d’autres taxons (amphibiens, reptiles..) à traverser les route ! Au niveau des cours d’eaux, il est aussi possible de mettre en place une banquette de passage sous l’ouvrage d’art pour les espèces semi-aquatiques comme la Loutre d'Europe. Une signalisation peut aussi être établie sur le bord des routes.